La Souterraine

Ayant été bâti à l’emplacement d’une ville gallo-romaine, la Souterraine se démarque par son caractère conservateur. Elle a gardé des édifices datant de l’Antiquité qui ont été bien préservées et qui désormais font partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. Ainsi les amoureux de l’histoire et les chercheurs aiment flâner autour de cette ville pour s’instruire et connaitre toute l’histoire d’une civilisation.

Une ville pittoresque

La Souterraine est une ville Française qui est localisée au niveau du département de la creuse en Nouvelle Aquitaine. Elle se caractérise par des habitants qui sont connus sous la dénomination de Sostraniens et qui sont très conservateurs. En effet, les résidents de la ville ont conservé les témoins de son passé lourd à savoir les abbayes gothiques, les portes de Saint Jean ou encore la porte de Notre-Dame. Ces monuments ont été soigneusement préservés et ont fait l’objet de plusieurs fortifications au 11 eme et 15 eme siècle. C’est dans ce cadre que les résidents les ont ornés de deux tourelles en les encombrants de créneaux et de mâchicoulis. Avec toutes ces innovations et ces préservations, la ville de la Souterraine a été labellisée Village étape depuis l’an 2000.

Les patrimoines culturels

Etant une ville pittoresque, Souterraine abrite plusieurs patrimoines culturels et historiques comme la collégiale Romane. Il s’agit d’un beau chef-d’œuvre qui représente la transition du roman vers le gothique. L’édifice a été ensuite restauré par les habitants de la ville en conservant soigneusement sa crypte. Cette dernière a été érigée par des moines dont le but était de servir de sépulture pour le fondateur de l’abbaye de Saint Martial de Limoge. Avec la présence de ces lieux saints, la Souterraine est considérée comme un l’une des principales routes de pèlerinages en France. En dehors des lieux Saints, la ville abrite également des fortes bâtisses comme celui du château de Bridier. Même en ayant été érigé au 17 eme siècle ce château a gardé toute sa splendeur et ses reliques sacrées. Il impressionne souvent les voyageurs grâce à ses douves remplies d’eau.

Les monuments funéraires

En dehors des lieux saints et des édifices fortifiés, la ville de la Souterraine diverge des autres stations par ses monuments funéraires. La plus connue de toute est la lanterne des morts. Cet édifice funèbre se distingue des autres par ses croix hosannières sur chacune de ses colonnes. C’est un lieu où se tramaient des cérémonies funèbres durant l’antiquité. Les habitants avaient pour coutumes d’y entretenir des flammes. Cette habitude a été ensuite reprise par les chrétiens. Selon ces derniers, un tel procédé aurait pour but de bénir la mort qui n’est toutefois qu’un passage terrestre vers la lumière céleste. D’autres par contre interprétaient ce rituel comme étant une manière de préserver les vivants de la peur des revenants et des esprits des ténèbres. De ce fait, la ville de Souterraine est certes une station Sainte mais elle reste aussi mystérieuse.

Dans la même thématique :