Les pans de Travassac

Travassac est un village qui se situe dans la commune de Donzenac, en Corrèze. C’était le lieu où les ardoisiers d’autrefois habitaient. Mais c’est quoi une ardoise ? Il s’agit d’une roche métamorphique que les artisans travaillaient  pour en faire une toiture pour leur maison. En fait, nombreuses sont les matières que l’on peut utiliser pour construire le toit d’un habitat. Ainsi en est-il des tôles, tuiles ou encore de l’ardoise.

Le métier d’ardoisier

Afin de construire un bâtiment ou une simple maison, on constate diverses personnes en action. En effet, il y a les architectes, les maçons, les contremaîtres, les électriciens et bien d’autre encore. Et parmi eux, on compte les ardoisiers. Il s’agit des personnes qui se chargent de la toiture d’une maison à l’aide de l’ardoise. Plus précisément, ils transforment l’ardoise en une sorte de plaque. Après, ils les posent comme pour les tuiles, afin d’en faire un toit. Pour ce faire, ils utilisent les outils comme le marteau et une enclume assez spéciale. Autrement dit, un travail entièrement fait de main. Par ailleurs, c’est un métier apparu depuis le XVIIème siècle jusqu’à aujourd’hui. En d’autres termes, il s’agit un travail traditionnel.

Les pans de Travassac : histoire

Travassac est un village d’ardoisier. Enfaite, Il fut un temps où les habitants du coin cherchaient de quoi utiliser pour faire leur toit. Alors, tandis qu’ils se promenaient en ce but, ils sont tombés sur un gisement d’ardoise. Et après avoir fait quelque vérification sur la qualité de celui-ci, ils ont conclu qu’ils allaient l’exploiter. Effectivement, le gisement démontrait une qualité quasi parfaite de son ardoise par comparaison aux autres. Ainsi, le produit s’est beaucoup fait connaitre, et plusieurs générations d’ardoisier y succédèrent. De même que, l’endroit est devenu un des premiers sites touristiques industriels. Il a été ouvert aux visites de public de tout âge dès 1997 jusqu’à nos jours.

Les pans de Travassac : description

Les pans de Travassac se trouvent à une dizaine de kilomètres de Brive.  Mais tout d’abord, on l’appelle « pans » pourquoi ? Car le gisement est composé de plusieurs parois plantées dans la terre telle une pique. En plus, ces parois sont séparées les unes des autres par 7 filons d’ardoise. Pour ce qui est de leur longueur, elle est estimée à 300m pour une hauteur de 60m. Sans oublier que l’épaisseur est de 2m environ. Entre autres, la visite du site est guidée. Les explications sont claires  et nettes. De même que petits et grand  peuvent même poser les questions qu’ils veulent. Ainsi, on est amené à découvrir le métier d’ardoisier. A travers un paysage magnifique avec une ambiance conviviale, les visiteurs auront la possibilité de voir les outils utilisés, les techniques pour tailler l’ardoise, le résultat obtenu etc.

Dans la même thématique :