Saint-Junien

La ville de Saint-junien, qui est labellisée cité de tradition industrielle, doit sa réputation à ses festivités, son patrimoine culturel fortifié, ses papeteries mais surtout par ses ganteries. Aujourd’hui, avec tous ces attraits, Saint-junien est devenus une station touristique très prise. Elle accueille des milliers de touristes et vacanciers chaque année qui aime flâner autour de ses bâtisses.

La station des festivités

Les habitants de Saint-junien sont appelés des Saint-Juniauds. Il est considéré comme la troisième ville la plus peuplée du département. Il est localisé à l’Ouest du département de la Haute Vienne et à 30 km de Limoges. La ville se caractérise par ses ostensions qu’elle célèbre tous les sept ans. Cette célébration a pour but de rendre hommage aux fondateurs de la ville Junien et Amand. De ce fait, durant la festivité, leurs reliques sont souvent exposées et les décorations s’en suivent. Pendant la cérémonie, les ruelles sont décorées avec des feuilles d’arbres en la mémoire de la forêt de Comodoliac. Des groupes de statues sont déposés un peu partout au niveau de la cité en mémoire de ses fameux fondateurs. Par conséquent, si autrefois ces ostensions étaient uniquement d’ordre religieux, actuellement, elles sont devenus d’ordre historique et font partie.

Les patrimoines architecturaux

Parmi les sites les plus visitées par les touristes il y a la chapelle de Notre Dame du Pont. C’est un édifice qui doit son origine suite à la découverte de la statue de la vierge Marie au niveau de la cité. Ainsi, le roi de l’époque ordonna à ses subordonnées d’y construire une chapelle monumentale et d’y placer cet objet de dévolution populaire et royale. Après la construction de la fameuse chapelle, le roi y fit quelques tours et demanda de nouveau à ses architectes en leur offrant 12000 livres d’agrandir l’abbaye. C’est de cette manière que l’église a pu accueillir des milliers de pèlerins venus des quatre coins du monde. Ensuite, il y a le Pont Notre Dame. Autrefois, un château occupait la place de ce pont. Il s’agissait de la propriété de la famille de Saint Amand qui après leurs extinctions a été la demeure de plusieurs familles nobles. Une fois que ces derniers ont rendu l’âme, l’édifice a été démoli et a fait place à ce pont.

Les monuments funéraires

Saint-junien se démarque des autres villes avec ses monuments funéraires comme la Chapelle des Cimetières. Elle est située au beau milieu d’un cimetière et a un aspect très gothique avec un intérieur assez sombre. Elle a été rebâtit au 18e siècle pour rendre hommage à Sainte Madeleine. Durant ce temps, elle a été le siège de la confrérie pénitente mais aujourd’hui les croyants s’y recueillent pour procéder à des rituels. Ces procédés selon certaines croyances ont pour but de chasser les mauvais esprits et de mettre les revenants à l’écart. En ce sens il s’agit d’une ville à la fois mystérieuse et sainte.

Dans la même thématique :